Attraction

Château de Bouillon modifier

Le château de Godefroy de Bouillon et son balet de rapaces

Dressé sur trois pitons rocheux surplombant la Semois, le château fort de Bouillon, avec le dédale de ses couloirs et ses immenses salles voûtées, est considéré comme le plus ancien et le plus intéressant vestige de la féodalité en Belgique. Les origines des premières fortifications remonteraient au VIIIe siècle. Il fut immortalisé par Godefroid, chef de la première croisade (1096) et avoué du Saint Sépulcre qui engagea le château auprès de l'archevêché de Liège pour financer son expédition en Terre Sainte. Il sera occupé militairement jusqu'en 1830 et connaîtra, sous les guerres de Louis XIV, de grands travaux d'aménagements réalisés par Vauban.

Godefroy de Bouillon (1058 ? - 1100 à Jérusalem) est un chevalier franc et le premier souverain chrétien de Jérusalem, mais qui refusa le titre du roi pour celui, plus humble, d'avoué du Saint-Sépulcre

Fils de sainte Ide d'Ardenne, héritière des ducs de Basse-Lotharingie et d'Eustache II, comte de Boulogne, du royaume de France, Godefroy de Bouillon est un descendant de Charlemagne et, comme son illustre ancêtre, un personnage de légende.

On ignore de manière assurée le lieu de naissance de Godefroy de Bouillon et les thèses hésitent entre Boulogne-sur-Mer en France et Baisy en Belgique. Son éducation de chevalier est faite par son oncle Godefroy III le Bossu à Bouillon. À la mort de ce dernier, il hérite de ses titres. Toutefois, si l'empereur d'Allemagne lui concède l'office de marquis d'Anvers (1076), il lui interdit, en tant que roi de Germanie, le titre de duc de Basse-Lotharingie comme le souhaitait son oncle dans son testament. Godefroy se range néanmoins fidèlement au côté d'Henri IV dans la Lutte d'Investiture qui oppose l'empereur germanique et le pape Grégoire VII, et entre dans Rome les armes à la main. Pour le récompenser de ses fidèles et loyaux services, l'empereur germanique le reconnaît finalement duc de Basse-Lotharingie en 1087. Il règne donc désormais sur un duché s'étendant entre la France et le Rhin, qui couvrait le Brabant, le Hainaut, le Limbourg, le Namurois, le Luxembourg et une partie de la Flandre. Mais, ayant été gravement malade peu après cette expédition sur Rome, il fit vœu, pour réparer ses torts, d'aller défendre les Chrétiens en Orient.

publiez votre critique de Château de Bouillon

  • Vous n'êtes pas connecté(e). ou inscrivez-vouspour faire un commentaire.

    déplacer endroit


    MON PLAN DE VOYAGE

    0

    endroits ajoutés à

    comment faire?